News

STALICLA réinvente le traitement de l’autisme

PAR FABRICE DELAYE Deux fois par semaine Bilan vous propose le portrait d’une start-up suisse pour investir issues de sa sélection 2018. Aujourd’hui, Stalicla qui se sert du big data pour diagnostiquer certaines formes d’autisme et repositionner des médicaments efficaces.

Pour la sixième année consecutive Bilan a dévoilé le 1er mars dernier (en exclusivité pour les lecteurs du magazine) sa selection de 50 start-up suisses pour investir ou s’inspirer. Avec 141 start-up présélectionnées par la rédaction de Bilan et nos partenaires ( BioAlps, CleantechAlps, AlpICT, la FONGIT et CIMARK, InnoSuisse, InnoVaud, MassChallenge, Neode, Kickstart Accelerator ainsi que Startupticker), le cru 2018 aboutit à un renouvellement à 98% des jeunes pousses choisies par le jury (voir sa composition ci-dessous). Place donc à la découverte et à la qualité.

Aujourd’hui les patients avec un trouble du spectre de l’autisme représentent entre 1 et 1,5% de la population mondiale et ne bénéficient d’aucun traitement pharmacologique efficace. Fondée en mai 2017 à Genève, Stalicla a développé un algorithme (DEPI) basé sur le DÉCRYPTAGE 50 START-UP PHOTO: DR «big data», croisant les données issues de la recherché avec les données personnalisées des patients pour déterminer des marqueurs moléculaires de la maladie.

Alors qu’aujourd’hui le diagnostic de l’autisme repose encore largement sur des évaluations psychiatriques du comportement, cette approche a permis d’identifier des sous-groupes de patients. Elle révèle ensuite le potentiel thérapeutique de medicaments existants mais repositionnés pour ces patients spécifiques.

La société a développé des collaborations pour amener STP1, son premier traitement «repositionné», en essai clinique en 2019. Elle vient ainsi de rencontrer le comité Scientifique de la Simons Foundation et Autisme Speaks, des organisations majeures investi dans la recherche sur l’autisme aux États-Unis. Fin mai, l’entreprise a lancé son programme de développement clinique et sélectionné pour partenaire le leader des «Contract Research Organization».

Le marché potentiel pour de tels traitements s’évalue en milliards de dollars par an (2 à 3 milliards pour STP1), selon l’analyse de Canaccord Genuity. Fondée en mai 2017, Stalicla a déjà clôturé un premier tour de financement de 4 millions et cherche maintenant à accélérer sa croissance.

Back to News

Search for content on Stalicla...